Raj Appadu, président du Front commun des marchands de Maurice: "Pour une extension de la loi des propriétaires et des locataires jusqu'en 2023" – Finance Curation

Rate this post

Le président du Front commun des commerçants de Maurice, Raj Appadu, souhaite que le gouvernement prenne des mesures concrètes pour réactiver les petites entreprises à Maurice.

Quelle est l'ambiance des petits commerçants dans à peine plus d'une semaine depuis la présentation du budget?
Nous sommes dans l'attente. Nous nous demandons ce que le gouvernement nous réservera dans le prochain budget. Le Premier ministre et le ministre des Finances devraient proposer des mesures pour réactiver les petites entreprises qui se sentent abandonnées ces dernières années. Je peux vous dire que le chiffre d’affaires de plusieurs entreprises a été réduit à 75%.

Selon vous, quelles sont les mesures urgentes à prendre pour réactiver les petites entreprises?
L'une des mesures urgentes à prendre est le taux de change et la loi des propriétaires et des locataires. En ce qui concerne le premier, suivant une mesure du budget, les commerçants qui paient jusqu'à 5 000 roupies sont dispensés du paiement du taux commercial. Cependant, cette mesure expire en décembre. À cette fin, le Front du marché commun a demandé que cette exemption soit non seulement prolongée jusqu'à 2023, mais également que cette limite maximale soit portée à 8 000 Rs.

Le gouvernement devrait également prolonger la période de moratoire à 2 023. Si ce n'est pas le cas, je crains que le prix des loyers du site ne monte en flèche, ce qui pénalisera le commerce en général. Le gouvernement devra assumer une grande responsabilité, car une augmentation brutale du prix des loyers entraînera des milliers de pertes d'emplois dans le commerce. Par la suite, j'estime également que le gouvernement doit trouver une formule juste et équitable pour les prix de location afin d'encourager les petites entreprises à louer des sites pour y mener leurs activités.

C'est un fait que les petites entreprises sont dans le rouge. N'ont-ils aucune responsabilité de ne pas être en mesure d'innover?
Certaines entreprises ont innové et d'autres n'ont pas suivi l'évolution. Est-ce vraiment votre faute quand nous savons que pour obtenir des gains politiques, les politiciens prennent en charge les vendeurs de rue? Ils n'ont aucun frais à payer, tandis que les marchands légalement établis ont des taxes et autres frais à payer. La présence de vendeurs de rue a considérablement ralenti les opérations des magasins.

Une autre de vos demandes est la mise en place d’une police municipale. Peut-on avoir deux forces de police dans un petit pays comme Maurice?
Dans plusieurs pays du monde, il existe une police municipale en plus de la police régulière. Une police municipale aura une tâche spécifique: maintenir l'ordre dans les villes et garantir la sécurité des marchands et des touristes, parfois victimes de vols. Il peut également prendre pour infraction les voitures mal garées, ainsi que les concessionnaires illégaux.

test

Evaluez cet article

4.8 percent=91% 397 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *