Le rebond du Brent Oil s'estompe lorsque Trump n'est pas prêt pour un accord commercial – Finance Curation

Rate this post

(Bloomberg) – Le brut Brent s'échangeait aux alentours de 70 dollars le baril, un rebond de deux jours s'étant estompé après des signes indiquant que les États-Unis et la Chine sont encore loin d'avoir conclu un accord commercial.

Les contrats à terme à Londres ont changé peu après une augmentation de 3,5% au cours des deux dernières sessions. Le président Donald Trump a déclaré que les Etats-Unis n'étaient "pas prêts" à conclure un accord commercial avec la Chine lors d'un voyage au Japon. Trump a également réaffirmé qu'il ne cherchait pas à changer de régime en Iran, soulageant ainsi les inquiétudes quant à la perturbation des flux de pétrole dans le golfe Persique.

Brent a maintenant récupéré plus de la moitié de son crash commercial provoqué par la guerre, supérieur à 6% mercredi et jeudi, malgré qu'aucun progrès n'ait été réalisé dans la résolution du conflit. Une chute des plateformes de travail américaines UU Le niveau le plus bas enregistré depuis plus d'un an a eu des effets favorables sur les prix, et le contexte de l'offre est toujours rempli de risques, de la Russie au Venezuela.

"Je pense que le rebond observé ces derniers jours a surpris le marché", a déclaré Michael McCarthy, stratège en chef des marchés chez CMC Markets Asia Pacific Pty à Sydney. "Alors que les problèmes d'approvisionnement persistent, l'image de la demande n'est pas claire", a-t-il déclaré, ajoutant que les négociants en pétrole avaient largement interprété les commentaires de Trump sur le commerce comme une tactique de négociation.

Le Brent pour le règlement de juillet est resté stable à 70,10 dollars le baril chez ICE Europe Futures à Londres à 10h31. à Singapour, après avoir chuté à 0,4% auparavant. Le contrat a été clôturé à 2,1% lundi. L'indice de référence mondial représentait une prime de 10,92 USD pour le brut West Texas Intermediate.

Le WTI pour livraison en juillet a progressé de 55 cents, ou 0,9%, vendredi à 59,18 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange. Il n'y avait pas d'accord lundi en raison d'un jour férié aux États-Unis.

Pour contacter le journaliste dans cette histoire: Saket Sundria à Singapour à ssundria@bloomberg.net

Pour contacter les éditeurs responsables de cette histoire: Serene Cheong à scheong20@bloomberg.net, Andrew Janes, Ben Sharples

<p class = "canvas-atom toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Pour plus d'articles de ce genre, visitez-nous à l'adresse bloomberg.com"data-reactid =" 39 "> Pour plus d'articles comme celui-ci, visitez bloomberg.com

© 2019 Bloomberg L.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *